100 boulevard Brune 75014 PARIS
01 42 80 96 99
c.t.r.c-idf@orange.fr

ILLECTRONISME, l’édito du Consolien n° 167.

L’ILLECTRONISME

L’illectronisme est-il le fléau que va connaître le XXIème siècle comme l’illettrisme est devenu celui du XXème siècle ? Il y a une génération, l’incapacité pour une personne de lire, d’écrire, de compter – même si elle était allée à l’école primaire – entraînait une désinsertion sociale puis professionnelle. Les emplois qui ne faisaient pas appel à ces compétences disparaissaient progressivement. Seuls restaient des emplois manuels aidés créés par les gouvernements successifs. Ces personnes devaient se contenter d’emplois précaires et se trouvaient dans l’incapacité mener les actes sociaux élémentaires de la vie quotidienne ou de faire les demandes d’aides sociales dont elles étaient susceptibles de bénéficier.

L’illectronisme risque de la même manière d’entraîner – et plus rapidement encore – la mise à l’écart d’une partie substantielle de la population. Demain – ou plutôt dans les toutes prochaines années – une personne qui ne saura pas manipuler les supports électroniques se trouvera encore plus gravement marginalisée. Déjà déclarer ses impôts, acheter un billet de train, remplir des dossiers d’aide sociale se font à travers des applications numériques. Leurs enfants n’osent plus dire à l’école qu’ils ne disposent pas à la maison d’ordinateur, d’imprimante ou ne peuvent pas transmettre leurs devoirs par voie électronique. Demain la disparition de la monnaie physique empêchera d’acheter du pain sans le recours à un porte-monnaie électronique ou la disparition du ticket de métro papier en 2020 nécessitera pour se déplacer l’adoption du ticket dématérialisé.

Les CTRC ont décidé de faire de l’illectronisme un axe d’action prioritaire. Cela passe d’abord par une sensibilisation des différents acteurs et un recensement de l’existant dans nos régions. Il est souvent cru que l’illectronisme ne concerne que les personnes d’un âge avancé. Or il n’en est rien. Des plus jeunes se trouvent déjà marginalisés dans la vie quotidienne et le marché du travail par une méconnaissance de l’usage des outils informatiques. Demain les écoliers qui n’ont pas pu manipuler quotidiennement ces outils au cours de leur vie scolaire se trouveront en difficulté.

Que faire ? En tant qu’association de consommateurs, notre mission n’est pas que de gérer des litiges, mais aussi de former et conseiller les usagers. L’étape suivante du plan d’action des CTRC est probablement de monter, ou plutôt d’aider les associations de consommateurs à monter, des actions d’initiation et d’utilisation approfondie de ces outils informatiques. Le Centre Technique Régional de la Consommation Ile de France a un rôle important à jouer par ses actions pour que l’illectronisme ne devienne pas le fléau du XXIème siècle.

Hervé GAMBERT
Président du CTRC-IdF

Pour rappel ; Les actions des CTRC et SRA : une enquête, un outil mémo et des séances d’informations dans les régions :

Les Centres techniques régionaux de la consommation (CTRC) et Structures régionales assimilées (SRA) se sont saisis de cette thématique et déploient, avec les associations de défense des consommateurs et des locataires adhérentes, différents outils et actions. Leur approche privilégie l’angle « éducation et sensibilisation et droits des consommateurs »  dans l’objectif de faciliter l’utilisation des services numériques, et non l’usage technique des outils numériques.

Dans ce cadre, une enquête a été proposée à l’initiative du CTRC Bourgogne-Franche-Comté puis relayée par l’ensemble des CTRC et SRA via leurs outils propres ou via l’action des associations de défense des consommateurs adhérentes des CTRC et SRA (présence sur les foires et salons, animations et interventions diverses). Cette enquête vise à compléter les informations sur l’usage du numérique par les personnes interrogées.

Vous pouvez répondre à cette enquête jusqu’au 30 novembre 2019 et transmettre le questionnaire complété par mail ou voie postale à CTRC Bourgogne-Franche-Comté – Antenne de Dijon – 2 rue des Corroyeurs Boîte NN7 – 21000 DIJON CEDEX

Télécharger le questionnaire sur l’illectronisme
ou
Remplir le questionnaire en ligne ici

Des supports d’information adaptés à tous les consommateurs et/ou à un public spécifique ont également été conçus par les CTRC et SRA. En effet les acteurs tels que les bénévoles d’associations consommateurs, les agents de services locaux d’action sociale, ou encore les médiateurs mandatés par l’Etat ont constaté qu’il subsiste encore de nombreuses arnaques occasionnées par l’utilisation d’Internet, une absence de connaissance ou mal-connaissance de l’existence et de l’effet juridique d’une signature électronique, ou encore de documents formalisant un achat sur Internet et les documents administratifs au format numérique à conserver.

Ainsi, le CTRC Hauts-de-France a partagé la réalisation d’un outil mémo utilisable dans toutes les régions. Ce document rappelle quelques règles de prudence et de vigilance, parfois simplement de bon sens pour évoluer sereinement sur Internet.

Télécharger le flyer de prévention illectronisme


INTERVENTION & ATELIERS

Dans l’île de France et les Hauts-de-France, une semaine de sensibilisation à l’illectronisme sera proposée par le CTRC d’île-de-France, le CTRC Hauts de France et les associations de défense des consommateurs adhérentes. Voir l’affiche du CTRC-IdF pour plus de renseignements.

Enfin, chaque CTRC et SRA s’est organisé en 2019 pour proposer ateliers, interventions de manière régulière auprès du grand public et/ou des associations de défense des consommateurs.

Retrouvez toutes les informations sur ces événements et les actualités des CTRC et SRA sur le site CONSO-CTRC-SRA à l’adresse Web : https://www.conso-ctrc-sra.org (Onglet Actualités) ou sur les pages Web respectives des CTRC dont vous trouverez les adresses sur les pages « CTRC en région »sur ce même site.

 

Source : Extrait d’informations sur les sites Web CTRC partenaires.

 

Vous pouvez lire l’intégralité du Consolien n° 167 en cliquant ici

12/11/2019
CTRC-IdF