100 boulevard Brune 75014 PARIS
01 42 80 96 99
c.t.r.c-idf@wanadoo.fr

Les Français et la hausse des prix du carburant

Les Français et la hausse des prix du carburant

« Les Français et la hausse des prix du carburant » : sondage réalisé par Opinion Way et Comdata Group pour Les Echos et Radio Classique, publié en novembre 2018.

Selon plusieurs choix de réponses possibles, 49% des Français estiment que l’emploi est selon eux, le domaine d’action prioritaire en France. Par ailleurs, 45% des Français voient les impôts et les taxes comme étant une priorité.

Les inégalités mobilisent également près d’1 Français sur 3 et l’environnement est pour 24% un sujet prioritaire. A cet égard, 62% des Français estiment que pour mieux protéger l’environnement, il sera nécessaire de changer nos comportements et nos habitudes en matière de déplacement, contre 34% qui perçoivent dans l’évolution technologique des véhicules, un moyen de conserver nos habitudes en matière de déplacement.

Si les Français sont majoritairement prêt à modifier leurs comportements en matière de déplacement, 71% restent persuadés que la hausse du prix du carburant reste liée avant tout à l’augmentation des taxes.

Au regard de la nécessité de changement d’habitudes dans leurs déplacements, 74% des Français adhèrent au moins à une solution alternative. Notamment, 36% utiliseraient beaucoup plus le vélo ou la marche à pied, 31% utiliseraient davantage les transports en commun, et enfin 29% achèteraient un nouveau véhicule soit électrique soit hybride.

Lorsque sont présentée quelques mesures phares du gouvernement pour s’adapter à cette hausse, une grande majorité les désapprouve. Toutefois, 42% voient dans d’un bon œil « l’élargissement de l’indemnité kilométrique, permettant à ceux qui utilisent beaucoup leurs voitures, de bénéficier d’un abattement fiscal » ou encore 41% concernant « le développement du chèque énergie, permettant aux revenus les plus modestes de payer une partie de leurs dépenses d’énergies (chauffage…) ».

Cette hausse des prix du carburant contribuerait en outre, à modifier les comportements de consommation des Français. A cet égard, 64% envisagent de favoriser les produits issus des producteurs locaux ; 50% également privilégieraient les achats sur internet plutôt que de se déplacer en magasins.

Source : Télécharger le fichier

 

Répondez-vite à notre enquête
sur les modes de consommation !

Afin de mieux connaître vos besoins et vos attentes,
le Centre Technique Régional de la Consommation (CTRC) Ile-de-France
et l’Union Régionale des Organisations de Consommateurs (UROC) Hauts de France
vous proposent un rapide questionnaire entièrement anonyme.

Vos réponses permettront aux associations de consommateurs qui composent le CTRC
d’adapter et de faire évoluer leurs pratiques dans votre intérêt.